Stop thérapeutique

La vie est une hypnose universelle.

 

  1. Genèse du projet

 

Septembre 2021 :

Des missions à l’étranger, des voyages organisés, d’autres moins organisés, des road trips, 31 pays visités, une carte du monde parsemée d’épingles comme pour comptabiliser une performance vide de sens. Aucun voyage sans vraiment laisser place à l’imprévu. Une vie planifiée au millimètre près.

Dans le cadre de mon changement de vie et dans l’optique de continuer un travail intérieur, je suis partie en stop au hasard pendant 11 jours pour finir… en Allemagne.

Dans l’idée que nous nous apportons tous, je souhaitais expérimenter l’imprévu, écouter l’histoire des personnes rencontrées, questionner l’état d’hypnose à travers ces rencontres, mais aussi ma propre pratique dans le but de m’améliorer. Comment les personnes croisées « au hasard » me permettraient d’évoluer dans l’usage de mes outils thérapeutiques ? Certifications, théorie, pratique déjà dans mon sac à dos, quelle est cette autre « chose » qui ferait de moi une meilleure thérapeute ?

Parce que la connaissance n’est pas le « tout savoir ». Expérimenter, incarner pour apprendre. Apprendre à douter pour dissoudre certains schémas, certaines croyances, certains biais et se défaire de ses « moi ».

Une traversée sur les routes de France et d’Allemagne, une immersion dans la carte du monde des personnes rencontrées, mais aussi, pour moi, un cheminement intérieur. L’idée de mettre à profit ce voyage pour d’autres personnes étant sur un cheminement intérieur germe.

Février 2022 :

Avant de pouvoir partir avec une personne, j’ai ressenti la nécessité de vivre l’aventure seule, dépouillée de certaines choses auxquelles on peut s’identifier : argent, objets, et des autres essentielles à nos besoins primaires : eau et nourriture.

L'idée était de vivre de nouveau l’imprévu et d’expérimenter les synchronicités. Un dernier entraînement avant la mise en place de ce projet qui me tient à cœur : "le stop thérapeutique". Partir en stop au hasard, avec une personne étant sur un cheminement d’introspection et / ou qui est dans un processus de reconstruction suite à une épreuve de vie (burn out, deuil...).

   2. Qu’est-ce que le stop thérapeutique ?

Partir en stop au hasard, avec une personne étant sur un cheminement d’introspection et / ou qui est dans un processus de reconstruction suite à une épreuve de vie (burn out, deuil...).

Le fil conducteur est le « hasard », l’intuition et les rencontres.

 

   3. Quels sont les objectifs du stop thérapeutiques ?

Le stop thérapeutique a pour objectifs :

·       D’accueillir la vie telle qu’elle est ;

·       D’accueillir pleinement les synchronicités ;

·       De se reconnecter à ses ressentis personnels émanant du corps, du cœur et de l’intuition.

   4. Quelles sont les modalités du stop thérapeutiques ?

·       Se laisser guider vers où les personnes vont ;

·       Le voyage se fait sur une courte durée à définir au préalable ;

·       Lieu de départ : à définir au préalable ;

·       Les autres modalités se définissent au préalable lors d’une visio.

Points d’attention :

  • Être en bonne santé ;

  • Être à l’aise avec le fait d’expérimenter l’incertitude ;

  • Être préparée mentalement à sortir de sa zone de confort ;

  • Avoir une assurance responsabilité civile.