Sophrologie

Comment se déroule une séance de sophrologie ?

 

Les séances de sophrologie durent environ 1h30 et se déroulent à distance via un lien qui vous est envoyé sur votre boîte mail. Pour que votre séance se déroule dans un confort optimal, c'est ici.

Chaque séance de sophrologie se structure autour :

  • Première séance : d’un temps d’échange afin que vous puissiez exprimer la thématique que vous souhaitez aborder, de questions relatives à votre état de santé général et votre vie sociale, de la définition d’un objectif et du cadre de l’accompagnement ;

  • Séances suivantes : un temps d’échange afin de faire le point sur vos ressentis et votre évolution depuis les dernières séances ;

  • D’exercices de respiration avec mouvements ;

  • D’une visualisation positive ;

  • D’un temps d’échange sur les ressentis d’après séance.

Un accompagnement compte entre 8 et 12 séances. Les séances de sophrologie font l’objet d’un travail collaboratif entre le thérapeute et la personne accompagnée, comme une enquête : un accompagnement n’est jamais figé et évolue en fonction des ressentis pendant et après la séance. Ce travail donne lieu à un dialogue constructif, afin que l’accompagnement soit au plus près de vos besoins et de votre évolution. La personne accompagnée dispose, à la fin de l’accompagnement, de tous les outils nécessaires à son évolution de façon autonome.

 

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode psychocorporelle créée par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo. Cette méthode s’appuie sur des exercices alliant relâchement musculaire, visualisation positive et respiration. Il existe deux types d’exercices utilisés en sophrologie : des exercices de respiration contrôlée avec mouvements et des exercices de suggestion mentale statiques.

 

Objectifs

Cette méthode a pour but de retrouver un bien-être au quotidien, de faire appel à ses ressources et de développer son potentiel.

 

Champs d’application

Les usages de la sophrologie sont :

  • Usage thérapeutique : accompagnement à un traitement médical, cancer, dépression, acouphènes, fibromyalgie…;

  • Usage lié à l’amélioration de la qualité de vie : stress, accueil des émotions, changement professionnel, changement personnel (mariage, divorce…), préparation à un examen, à une compétition, prise de parole en public…

 

Publics concernés

Les enfants, les adolescents, les adultes, les personnes âgées.

Je ne pratique pas la sophrologie auprès des personnes ayant des psychoses, telles que la bipolarité et la schizophrénie. En effet, la sophrologie utilise des techniques de dissociation pouvant ne pas être bénéfiques pour les personnes ayant des psychoses.